gravure

Le passage des Parques

pointe seche, 76cm x 210cm
la toile des Parques

Le passage des Parques est un travail réalisé dans le cadre du concours ” Qui dit mieux ? ” sur le thème de l’effacement.  

Athropos file la laine : c’est la naissance. Clotho enroule la laine : c’est la vie qui passe. Lachésis coupe la laine : c’est la mort.
J’ai gravé un bout de laine symbole de la vie et ai superposé les impressions jusqu’à l’affacement de la plaque. Le tryptique ci dessus est la trace du passage du temps, de la vie à la mémoire, de la mémoire à l’oubli. Sa réalisation est le résultat de 205 passages sous presse.
Pour réalisé la toile des Parques (ensembles de 16 estampes de 38cm x 38cm) j’ai choisi un fragment du travail précédent et ai regravé par dessus ses “fantômes” à la manière d’un palimpseste. Pour Finir j’ai plongé la plaque  dans l’acide afin d’effacer les dernieres traces restantes.
 
The way of the Parques speaks about erase. Athropos spins the wool : it’s the birth. Clotho does a ball with the wool : it’s the life. Lachésis cuts  the wool : it’s the death. I choose the wool like a life’s symbol. For this work, I printed 205 times the same copper : the time erased the drawing on the copper. This work results of the trace of the time’s way, from the life until the memory, from the memory until the forgetting.

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *