journal de bord

Alles Rembrandt.

Je suis allée à Amsterdam voir l’expo de Rembrandt. Beaucoup parmi mes proches ne se seraient pas déplacés pour lui. Moi si. J’aurais pu aller encore plus loin pour avoir l’opportunité d’admirer ses gravures. Et maintenant que j’ai vu l’expo je peux même affirmer que si une telleoccasion se représentait je ferais le voyage à coup sûr. C’est effectivement le genre d’oeuvre que tu peux voir plusieurs fois dans une vie sans t’en lasser. Chaque estampe pouvant accaparer l’esprit un long moment. Je n’avais encore jamais vu autant de gravures de Rembrandt. Quelle claque ! Quelle merveille ! Quel talent ! Oui je n’écris que des banalités, des choses qu’on sait déjà. Mais ça fait quand même cet effet de les voir en vrai. En laissant de côté son génie du dessin pour se concentrer uniquement sur la technique de la gravure… c’est incroyable ! Quelle subtilité ! Le traitement de la lumière est incroyable, sensible et franc. Même dans le noir on y voit. Et il y a une telle spontanéité qui se dégage de ses figures. Comme s’il avait toujours un petit stock de plaques vernies dans son sac à main, prêt à croquer _ que dis-je, à mordre ! _  les passants depuis la terrasse d’un café.

Comment oser encore graver après ? Je souhaiterais avoir le temps de pouvoir tout reprendre à zéro.

A la boutique, j’ai acheté un livre reproduisant la totalité de son œuvre gravée. Merveille qui laisse entrevoir de longues heures de contemplation.

Sinon dans le reste des collections j’ai enfin trouvé une idée pour la réalisation du carrelage que je souhaite imprimer pour mon jardin…

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *