gravure, journal de bord, les tribulations d'une montfermeilloise au Japon.

Quand la chambre d’hôtel se transforme en atelier…

Avec l’assistance de Maman pour le séchage, nettoyage et la préparation du papier et un rythme de croisière moyen de 1 min par carte postale, imprimée avec une cuillère à café. C’est clair ce ne sont pas des impressions techniquement parfaites. Loin de là. Mais l’idée c’est de réaliser mes propres cartes postales sur place puis de les envoyer. Impressions du Japon.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *