exposition

36 vues du Japon

L’été dernier j’ai eu la chance de passer deux mois au Japon, en résidence d’artiste. 36 vues du Japon, en hommage au 36 vue du Mont Fuji (que je n’ai pas vu ! d’Hokusai), est l’exposition retour.

36 vues du Japon

Remerciements.

Ce séjour japonais fut possible grâce au soutien de mes nombreux mécènes. Faire une exposition bilan de cette période était donc très important pour moi. En plus de pouvoir leur raconter de vive voix mes aventures, joies et déconvenues, c’est aussi le moyen de les remercier, de vous remercier.

Pour cette occasion, une soirée VIP, avec maki (fait par Maman) et saké a été organisée. Ils ont pu découvrir mon travail en avant première et repartir avec leur cadeaux ! Quelle joie de partager ce moment.


36 vue du Japon, ça tourne !

A l’occasion de l’évènement “sayonara” portant sur la culture manga dans l’Yonne, 36 vues du Japon s’expose à la médiathèque de Cerisier.

J’organise un atelier de linogravure enfant / adolescents sur le thème du Daruma, une figure qui m’a impressionnée au Japon.

Le Daruma.

Le Daruma est une poupée de papier mâché plutôt informe. A mi-chemin entre les poupées russes et le jeu de quille. Cette forme viendrait d’un moine bouddhiste qui serait entré en méditation pendant si longtemps que son corps se serait fossilisé.

Ce que j’aime avec la poupée Daruma, outre son charme et le mystère de ces grands yeux aveugles, c’est sa symbolique :

  • La poupée a des yeux mais les pupilles ne sont pas dessinés.
  • On fait un vœux et on dessine la première pupille.
  • Lorsque le vœux se réalise on dessine la deuxième pupille.
  • Dans certains cas on brûle la poupée.

Montfermeil, le 20 janvier 2020

Liens complémentaires.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *