semaine d'artiste

4 x 7 = 56 ! Semaine d’artiste du 4 au 10 janvier.

“Je suis Marie-Thérèse Walter … Nous nous sommes aimés, PP et moi, et ça a donné ça… J’avais de beaux yeux et un corps harmonieux.” Elle éclate en sanglots.

Nu avec Picasso, Enki Bilal. Ma nuit au musée, ed. Stock 2020.

Lundi :

#228
  • Je me suis enfin décidée sur le poisson ! Ca faisait une éternité que j’étais bloquée car je n’arrivais pas à exprimer ce que je voulais. Il est peut-être un peu naïf mais le bois lui apportera de la rugosité. Et puis ce côté un peu magique, enfantin ne me perturbe plus depuis que j’ai accepté la part de “rêve” qui ressortais dans mon travail. On a débloqué ça avec Ester. Pour moi le rêve et l’onirisme renvoyait aux petits poneys et aux bisousnours. Ce que je ne voulais absolument pas.
  • Une fois le poisson choisi, j’ai pu avancer dans cette commande. Les bois sont prêts !!! Quelle excitation ! On passe aux choses sérieuses.
  • Ester me propose une idée incroyable !❤ Un partenariat pour la rédaction des articles de ma boutique. Elle rédige et en échange elle prend un pourcentage sur les ventes. Ca me semble un très bon plan, car avec son aide, c’est certain qu’on va vendre.

Mardi :

#229
  • Virée de pôle emploi. J’ai pas coché la bonne case lors de l’actualisation… Pour janvier ça va, mais pour février je n’aurai pas assez de rentrées avec les commandes en cours.

Mercredi :

#230
  • Lecture. Nu avec Picasso par Enki Bilal. Je m’interroge. Est-ce que j’aimerais passer une nuit avec lui ? Ou plus simple une nuit seule dans un musée ? Dans les 2 cas je trouve ça aussi excitant qu’angoissant mais, si possible, je préfère restée habillée.

Nu avec Picasso.

E.Bilal se retrouve projeté sans le vouloir dans un endroit étrange, angoissant même : le musée PP. Désorienté, il entend et croise les personnages des oeuvres de Picasso, jusqu’à ce qu’une odeur de mine de plomb le conduise au grand maître. Picasso scénographie Guernica, Goya interroge et Dora photographie. S’ensuit tout un dialogue graphique entre Picasso et Bilal.


Jeudi :

#231
  • Je me replonge dans mes tests de Kitchen Litho. C’est passionnant.
  • Ester me propose de devenir ma plume. Elle écrit mes articles de vente et prend un pourcentage en échange. J’adore.

Vendredi :

  • Réalisation de tests Kitchen litho pour définir l’outil, le médium et la couleur. J’ai essayé le doigt, le pinceau , le calame. Diverses encres de chine, l’encre d’imprimerie et l’huile. 5 rouges différents.
    Avec D. nous retenons l’encre de chine au pinceau et la couleur rouge capucine de charbonnel.
  • Gros coup de mou. Je revois mon emploi du temps.

4x 7 = 56 !

J’avais un peu le trac, j’ai mis du temps à me mettre en route. Le travail à l’atelier, surtout pour commande, est encore très éprouvant pour moi. Moralement et physiquement. Au moment de terminer ma journée, il me restait un truc sur la liste.

J’ai craqué. Gros coup de mou, ambiance fin du monde. Je ne peux être réellement productive que 4 heures, voir 5 heures par jour. Pour pouvoir vivre de mon art, mes calculs estiment que je devrais travailler plus de 70h par semaine. Mais dans quel état ?
En septembre mon planning fonctionnait. Parce-que j’ai priorisé. Mais j’avais du temps donc j’ai rajouté encore et encore… D’où, peut-être mon mal au dos quotidien. J’arrivais à tout faire mais dur. Avec les vacances, j’ai mis du temps mais j’avais relâché la pression. D’ailleurs pus de mal de dos.

Je me dis que ce n’est pas grave si je ne suis pas milliardaire à la fin du mois, j’ai le chômage. Ah non, pour le moment, je suis radiée. Donc je me dis que même sans chômage j’ai quelques économies et que je ne mange pas pour un milliard par mois.

MAIS C’EST TELLEMENT FRUSTRANT !!!!!
Je voudrais que tout soit déjà prêt. Que ma stratégie de com’ fonctionne, que le site et la boutique soit prêts, que ma NL soit au top…

Donc mon mari me conseille de ne bloquer que 4 heures par jour (y compris les week-end). 2 heures pour les commandes et 2 heures pour la com. En me disant que de toute façon je suis active le reste du temps.

Et voilà. En bloquant 4 heures par jour, cette semaine je vais bosser 56h…


Samedi :

#232
  • 1rer journée de travail avec Audrey, ma nouvelle assistante.
  • Je prépare l’envoi des carte de voeux. Je signe et commande les timbres. Maintenant il faut écrire la lettre… J’espère sincèrement que mes acheteurs seront heureux de cet envoi et en reconnaitront la valeur car en plus du temps, ça m’a coûté assez cher à réaliser…
Je signe les carte de vœux.

Dimanche :

#233
  • 6 mois que je suis artiste professionnelle. Et qu’ai-je fait ?
    Je me suis formée.
    J’ai rencontrée des gens et me constitue une équipe.
    J’ai imaginé deux sources de revenus réguliers. Reste à rendre le 1er plus efficace et le 2nd opérationnel.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *