ciel-mer-estampe-art-collagraphie-marine

Ciel & Mer.

Ciel & Mer est le résultat d’un dialogue, voire même d’une lutte, avec la matière.

En réalisant cette série, j’ai compris que l’art résultait d’un échange. Pour exprimer la liberté, je ne devais pas l’emprisonner dans une forme.

  • ciel-mer-marine-gravure-tableaux
  • ciel-mer-marine-gravure-tableau-collagraphie
  • ciel-mer-estampe-art-collagraphie-marine
  • ciel-mer-estampe-art-collagraphie-marine
  • ciel-mer-estampe-art-collagraphie-marine
  • ciel-mer-estampe-art-collagraphie-marine
  • ciel-mer-estampe-art-collagraphie-marine

Ce qui m’intéressait ici, n’était pas de réaliser une représentation figé de l’océan, mais d’exprimer mon ressenti. De partager cette sensation de liberté que je ressentais, lorsqu’étant ado, durant mes vacances en famille sur la côte basque, le soir tombant, je m’asseyais sur la jetée et admirait la puissance et le mystère de cette nature toujours, là et à chaque instant, différente.

L’histoire de ciel et mer.

Cette série de marine date de 2016. Elle est le fruit de trois rencontres et d’un combat avec la matière. C’est cette dernière qui a gagné.

Trois rencontres.

  • Dans l’atelier de typographie que je fréquentais, une femme imprimait des cartons froissés. J’étais subjuguée par la richesse du motif qui en résultait. Il m’évoquait la mer.
  • L’atelier de gravure où j’étais bénévole, lance un projet collectif : réaliser un livre d’artiste sur le thème ciel et mer. Chaque estampe aura le même format et la même ligne d’horizon afin de pouvoir composer une multitude de vues en associant le ciel de l’un avec la mer de l’autre et vice et versa. Aussitôt, j’ai repensé au cartons froissé. J’ai fait une recherche sur les bleu et me suis retrouvée hypnotisée par le bleu outremer de charbonnel.
    Ce livre a été éditée en 2014 et a remporté le second prix ex æquo au concours INDIGO du livre d’artiste de Charité sur Loire.
  • Lors d’une expo, deux galeristes passent par hasard et me proposent ma première expo personnelle. J’ai envie d’espace, de liberté, de … bleu.

Mon combat avec la matière.

Mon projet d’exposition n’était pas du tout un ensemble de marine. J’envisageais essentiellement la série des aviateurs et seulement deux ciel et mer.

Pour le livre collectif j’avais fait deux marines, petit format, en gravure sur carton. Va savoir pourquoi, je n’avais qu’une idée en tête : les reproduire à l’identique mais en beaucoup plus grand. Quand on sait que la base était un carton froissé, ça s’avérait mission impossible. Mais sur le coup, je n’ai pas pensé à ça.

J’ai essayé, essayé encore et encore. Ce n’était jamais le résultat escompté et chaque tirage était différent. Impossible de me faire une idée sûre de ce qui était sur ma plaque. J’imprimai, je jetai. J’imprimai, je jetai.

J’ai imprimé jusqu’à ce que la matrice se déchire. Alors je la réparai avec de l’adhésif, la recollai, et imprimai encore.

Mon proverbe de graveur c’est : “tant qu’il y a du métal, il y a de l’espoir”. Je l’appliquais au carton. Tant que j’avais une matrice à imprimer, je pouvais réussir. J’ai imprimé jusqu’à ce qu’elle s’efface. Je n’avais plus rien.

A trois jours de l’exposition je n’avais rien. (Alors maintenant je sais que j’avais de quoi faire une expo juste avec les aviateurs, mais à l’époque c’était impensable pour moi). Je regardais désespérée ma poubelle qui débordait et j’ai récupéré le travail acharné que j’avais accompli.

Lorsque j’ai défroissé les tirages, j’y ai découvert le résultat de ma lutte avec la matière, qui avait elle aussi son mot à dire. J’éprouvai le soulagement du marin qui vient de traverser la tempête.


Description technique de ciel et mer.

Ciel et mer, est une série de marines grand format, de couleur bleu outremer, réalisée avec une technique expérimentale d’estampe.

  • Techniques : collagrahie
  • Format : environ 65*100cm
  • Couleur : bleu outremer
  • Support : papier Fabriano marouflé sur toile.
  • Entre 2 et 4 exemplaires selon le modèle.
  • Date de création : 2016
  • Prix : 700€ hors cadre.

Une marine traditionnelle.

Le format de cette série est assez allongé (environ 65 x 100cm) pour rester dans le thème traditionnel de la marine.

La particularité de cet ensemble de Ciel & Mer est de tous avoir la ligne d’horizon située au même niveau afin de pouvoir créer une vue panoramique en les associant. Tous, sont de la même couleur : bleu outremer.

Un traitement contemporain.

Le traitement que j’ai choisi frôle l’abstrait. La mer se fond dans le ciel et le ciel se reflète dans celle-ci. Notre seul repère est la ligne d’horizon. Tout le reste nous enveloppe dans l’immensité du bleu outremer.

Une technique expérimentale.

Pour cette réalisation j’ai choisi la technique de la collagraphie. C’est à dire que j’ai collé des matériaux sur une matrice, puis que j’ai imprimé.

Plus spécifiquement j’ai travaillé avec 2 matrices.

  • Une en bois
  • L’autre en carton gris.

J’ai gravé à la pointe une ligne d’horizon sur chacune puis avec mes mains et différent matériaux (essentiellement de la colle et de l’adhésif) j’ai tenté de modeler le mouvement de l’eau.

Pourquoi cette technique ?

La technique de collagraphie est encore décriée par un bon nombre de graveurs car il est difficile d’obtenir un grand nombre de tirages identiques. Le résultat demeure aléatoire. Et c’est justement ce point qui a orienté mon choix : l’aléatoire. Je ne voulais pas obtenir une reproduction figée. Je voulais rendre compte de la réalité sans cesse différente.

Mon travail fut donc un voyage. Chaque tirage était plus où moins différent. Chacun m’offrait une nouvelle vision océanique. J’ai imprimé jusqu’à la destruction totale des matrices. Chaque tirage est donc un témoignage du temps et certifie l’authenticité du précédent.


Pour en savoir plus.

Moi et la mer.

Plus d’oeuvres.